Skip to content

Identification des enjeux

Challenges

 

Sommaire : ​

TotalEnergies est présent dans plus de 130 pays. La nature de ses activités et son empreinte géographique dans des environnements parfois complexes placent le Groupe au cœur d’enjeux de société pouvant avoir trait à l’humain, à l’environnement ou à l’éthique des affaires.

Identification des principaux enjeux

Le Groupe s’appuie sur un processus continu d’identification et de cartographie des risques pour développer des politiques sectorielles en fonction du degré de maîtrise souhaité. Le Groupe pilote ses activités en s’appuyant sur des systèmes de management internes déployés aux différents niveaux de l’entreprise. Le Groupe évalue ainsi régulièrement et suivant diverses modalités les risques et impacts de ses activités dans les domaines sociaux, de la santé et la sécurité des personnes, de l’environnement, du climat, des droits humains et de l’éthique des affaires, ainsi que sur sa chaîne d’approvisionnement.

L’identification des risques et enjeux sociaux est portée par la direction des Ressources humaines. En matière de santé et de sécurité des personnes et d’environnement, l’identification résulte d’un processus dynamique qui s’appuie sur le savoir-faire du Groupe et le retour d’expérience intégrés dans le cadre de référence HSE dénommé One MAESTRO (Management and Expectations Standards Toward Robust Operations). En matière de Droits humains, TotalEnergies s’appuie en particulier sur les UN Guiding Principles on Human Rights pour identifier ses risques saillants. Conjointement à ces processus d’identification des risques, des démarches de dialogue basées sur la concertation et l’implication des parties prenantes sont mises en œuvre pour développer avec elles des relations constructives et transparentes (se reporter à la section Relations avec les parties prenantes).

Ces évaluations sont généralement conduites :

  • préalablement aux décisions d’investissement dans des projets industriels du Groupe (évaluation par le Comité risques des études de sécurité et de sûreté, des études d’impact notamment dans les domaines environnemental et sociétal et de l’adéquation avec la stratégie climat, avant revue par le Comité exécutif), d’acquisition et de cession ;
  • pendant les opérations ;
  • préalablement à la mise sur le marché de nouvelles substances (études toxicologiques et écotoxicologiques, analyses de cycle de vie).

Ces évaluations intègrent les obligations réglementaires des pays dans lesquels le Groupe exerce ses activités et les pratiques professionnelles généralement reconnues. En outre, des systèmes de contrôle interne sont structurés et régulièrement adaptés en fonction des spécificités des domaines et des orientations stratégiques fixées par le Conseil d’administration et la Direction générale.

TotalEnergies a ainsi identifié les principaux risques et enjeux liés à ses activités. Dans le cadre de sa déclaration de performance extra-financière, ceux-ci sont présentés ci-dessous et en introduction des sections dédiées :

Enjeux sociaux

TotalEnergies se donne l’ambition d’être un acteur majeur de la transition énergétique. Parce qu’une entreprise est une aventure humaine, cette ambition repose avant tout sur les femmes et les hommes de TotalEnergies, présents aujourd’hui ou qui rejoindront le Groupe demain. TotalEnergies veut donc être aussi une entreprise responsable pour ses équipes, notamment une entreprise qui offre à ses collaborateurs les opportunités pour se développer, se réaliser professionnellement.

TotalEnergies a identifié ses principaux risques et enjeux en matière de développement des Ressources humaines :

  • attirer et fidéliser les talents, en fonction des compétences clés recherchées par le Groupe avec pour principe la non-discrimination et l’égalité des chances ;
  • maintenir l’employabilité des collaborateurs sur le long terme en facilitant l’acquisition des compétences afin d’accompagner l’évolution des métiers et des technologies ;
  • assurer un haut niveau d’engagement basé sur le respect de chacun et l’amélioration de la qualité de vie au travail.

Enjeux liés à la santé et la sécurité des personnes

TotalEnergies place la sécurité au cœur de son ambition d’entreprise responsable. C’est autour de cette valeur fondamentale du Groupe et dans le respect des normes les plus strictes, également en matière de santé, que sont structurés les dispositifs opérationnels et les indicateurs de pilotage des activités.

Compte tenu de leur spécificité, les activités du Groupe induisent des risques en matière de santé et de sécurité, pour les collaborateurs du Groupe, le personnel des entreprises extérieures et les riverains de ses sites industriels. Par ailleurs, certains produits commercialisés par TotalEnergies sont susceptibles de présenter des risques pour la santé et la sécurité des consommateurs.

Dans ce contexte, le Groupe a identifié ses principaux risques en matière de santé et de sécurité :

  • le risque d’accident industriel majeur ;
  • le risque d’accident au poste de travail ;
  • le risque d’accident de transport ;
  • le risque d’atteinte à la santé au travail ;
  • le risque d’atteinte à la santé et à la sécurité des consommateurs.

L’identification des risques et enjeux en matière de santé et de sécurité des personnes résulte d’un processus dynamique qui s’appuie sur le savoir-faire du Groupe et le retour d’expérience intégrés dans le cadre de référence HSE dénommé One MAESTRO (Management and Expectations Standards Toward Robust Operations).

Enjeux environnementaux

TotalEnergies place l’environnement au cœur de son ambition d’entreprise responsable. Compte tenu de leur spécificité, les activités du Groupe induisent des risques pour l’environnement pour lesquels TotalEnergies développe une politique de gestion structurée.

Dans ce contexte, le Groupe a identifié ses principaux risques environnementaux :

  • les risques accidentels de pollution ;
  • les risques environnementaux susceptibles de résulter de rejets liquides, gazeux ou solides ou d’une utilisation non durable des ressources naturelles ;
  • les risques d’atteinte à la biodiversité et aux écosystèmes dans les projets et les opérations notamment localisés dans des environnements naturels sensibles ;
  • les risques environnementaux associés à la production de déchets ultimes.

L’identification des risques et enjeux en matière d’environnement résulte d’un processus dynamique qui s’appuie sur le savoir-faire du Groupe et le retour d’expérience traduit dans le cadre de référence HSE dénommé One MAESTRO (Management and Expectations Standards Toward Robust Operations).

Enjeux liés au changement climatique

TotalEnergies soutient les objectifs de l’Accord de Paris qui appelle à réduire les émissions de gaz à effet de serre, dans le contexte du développement durable et de la lutte contre la pauvreté, et qui vise à contenir l’élévation de la température moyenne de la planète bien en dessous de 2°C par rapport aux niveaux préindustriels. Pour atteindre ces objectifs, il est nécessaire de transformer les systèmes énergétiques mondiaux. Le double défi consistant à fournir plus d’énergie à tous avec moins d’émissions de CO2 concerne la société dans son ensemble, où les gouvernements, investisseurs, entreprises et consommateurs ont tous un rôle important à jouer.

Les risques et opportunités associés aux enjeux du changement climatique sont analysés suivant différents horizons de temps : court terme (à deux ans), moyen terme (jusqu’en 2030) et long terme (au-delà de 2030).

L’identification et l’impact des risques associés au changement climatique font partie intégrante des processus globaux de gestion des risques de TotalEnergies. Ils recouvrent notamment :

  • les risques de transition incluant ceux liés aux évolutions réglementaires comme la mise en place de taxes carbone, ainsi que
  • les risques physiques liés aux effets du changement climatique.

L’impact de ces risques est analysé pour les actifs du Groupe et pour les projets d’investissement (se reporter au point 3.1.2 du Document d’enregistrement universel 2020).

Pour atteindre la neutralité carbone, le mix énergétique devra évoluer et dans ce contexte, le changement climatique peut également présenter des opportunités pour TotalEnergies.

  • Dans les prochaines décennies, la demande en électricité est appelée à croître plus vite que la demande globale en énergie ; la contribution des renouvelables et du gaz pour la génération électrique est donc indispensable dans la lutte contre le changement climatique.
  • L’électricité ne suffira pas à répondre à tous les besoins, notamment ceux liés au transport. Le gaz et les biocarburants durables seront des alternatives intéressantes et crédibles aux carburants classiques.
  • La maîtrise des émissions de méthane et la réduction des émissions Scopes 1 & 2 seront essentiels dans la production de gaz naturel ; celui-ci pourra, d’autre part, s’accompagner de l’incorporation d’une part croissante de biogaz et d’hydrogène.
  • Des opportunités existent également dans l’accompagnement des clients en matière d’efficacité énergétique, tendance accélérée avec le digital.
  • Par ailleurs, les écosystèmes, en particulier les forêts, stockent naturellement le carbone. De fait, leur préservation et la restauration de leur rôle de puits de carbone sont un enjeu crucial dans la lutte contre le réchauffement climatique.
  • Enfin, un certain nombre de secteurs comme le ciment ou l’acier pourraient avoir des difficultés à réduire leurs émissions de GES. Ils auront donc besoin des technologies de captage, stockage et valorisation de CO2 (CCUS).

Enjeux liés au respect des droits humains

Les principaux enjeux liés aux effets de l’activité du Groupe quant au respect des droits humains ont été identifiés selon la méthodologie du Guide de Reporting des Principes directeurs pour les entreprises et les droits de l’homme des Nations Unies (UNGP) pour les « risques saillants », c’est-à-dire les droits humains qui risquent d’être le plus gravement affectés par l’impact négatif des activités de l’entreprise ou de celles de ses relations d’affaires.

Cette analyse a conduit le Groupe à identifier six risques saillants, répartis au sein de trois thèmes clés pour le Groupe :

  • les droits humains sur lieu de travail des collaborateurs de TotalEnergies et des employés de ses fournisseurs, et de ses autres partenaires commerciaux :
    • le travail forcé et le travail des enfants ;
    • la discrimination ;
    • les conditions de travail équitables, satisfaisantes et sûres.
  • les droits humains et les communautés locales :
    • l’accès à la terre ;
    • le droit à la santé et à un niveau de vie suffisant.
  • le respect des droits humains dans les activités de sûreté :
    • le risque d’usage disproportionné de la force.

Enjeux liés à la lutte contre la corruption et l’évasion fiscale

Lutte contre la corruption

TotalEnergies est un acteur majeur du secteur de l’énergie où administrations et autorités publiques interviennent régulièrement et où les montants investis peuvent être très importants. En outre, le Groupe est présent dans plus de 130 pays, dont certains ont un niveau de corruption perçu comme élevé selon l’indice établi par Transparency International. Conscient que, de ce fait, il se trouve exposé de manière élevée au risque de corruption, TotalEnergies applique en ce domaine un principe de tolérance zéro.

Lutte contre l’évasion fiscale

Présent dans plus de 130 pays à travers 1 118 sociétés incluses dans le périmètre de consolidation de TotalEnergies SE, le Groupe déploie ses activités dans un environnement en constante évolution et est exposé à un nombre important de réglementations fiscales complexes, dont l’articulation et l’interprétation parfois incertaines, sont susceptibles de générer des risques.

Dans ce contexte, TotalEnergies a développé une approche fiscale responsable, qui s’appuie sur des principes d’action clairs et une gouvernance rigoureuse, exposés dans une déclaration de politique fiscale, publique depuis 2014 et accessible à tous.

Enjeux liés à la création de valeur pour les territoires

Sur la base de ses valeurs et des principes formalisés dans son Code de conduite et sa charte Sécurité Santé Environnement Qualité, et en lien avec son ambition d’être un acteur majeur de la transition énergétique, TotalEnergies souhaite être un facteur de changement positif pour la société et contribuer à son développement par ses actions sociétales.

À l’échelle nationale, les activités du Groupe sont créatrices de valeur dans les pays où il opère, et TotalEnergies entend participer au développement d’opportunités économiques pour les territoires et les communautés. Au niveau local, les activités du Groupe peuvent être source d’opportunités pour les populations, mais également avoir un impact sur les conditions de vie des communautés locales et des riverains. En outre, le Groupe s’engage en faveur de l’intérêt général afin d’agir sur des enjeux de société globaux.

Dans ce contexte, le Groupe a identifié ses principaux risques et opportunités en matière de création et de partage de valeur :

  • favoriser le développement économique des territoires d’ancrage ;
  • gérer les enjeux sociétaux en lien avec les activités du Groupe ;
  • s’engager en faveur d’initiatives citoyennes.

Enjeux liés à la chaîne d’approvisionnement

Les activités de TotalEnergies génèrent des centaines de milliers d’emplois directs et indirects à travers le monde. Présent dans plus de 130 pays, le Groupe travaille avec un réseau de plus de 100 000 fournisseurs de biens et de services.

Par leurs activités, les sous-traitants et les fournisseurs du Groupe sont susceptibles d’être confrontés aux mêmes risques que ceux que le Groupe rencontre pour ses propres activités notamment en matière sociétale et environnementale. Les risques saillants portent essentiellement sur les droits humains sur le lieu de travail (travail forcé, travail des enfants, discrimination, conditions de travail décentes), la santé, la sûreté et la sécurité, la corruption, les conflits d’intérêt, la fraude et l’environnement.

Déclaration de performance extra-financière

Le chapitre 5 du Document d’enregistrement universel constitue la déclaration de performance extra-financière consolidée prévue aux articles L. 22-10-36 et L. 225-102-1 du Code de commerce et présente la manière dont la Société et les entreprises incluses dans son périmètre de consolidation, conformément à l’article L. 233-16 du Code de commerce, prennent en compte les conséquences sociales et environnementales de leurs activités, ainsi que les effets de ces activités quant au respect des droits de l’Homme et à la lutte contre la corruption et l’évasion fiscale.

 

En application des articles précités, cette déclaration comprend également des informations relatives aux conséquences sur le changement climatique de l’activité de la Société et de l’usage des biens et services qu’elle produit, à ses engagements sociétaux en faveur du développement durable, de l’économie circulaire, aux accords collectifs conclus dans l’entreprise et à leurs impacts sur la performance économique de l’entreprise ainsi que sur les conditions de travail des salariés, aux actions visant à lutter contre les discriminations et à promouvoir les diversités et aux mesures prises en faveur des personnes en situation de handicap(1).

(1) TotalEnergies n’a pas pris d’engagements sociétaux spécifiques en faveur de la lutte contre le gaspillage alimentaire, de la lutte contre la précarité alimentaire, du respect du bien-être animal et d’une alimentation responsable, équitable et durable ; ces thématiques ne constituant pas des enjeux significatifs compte tenu de la nature des activités du Groupe.